Entretien autour du grand étang de Saint-Eloi à Montauban de Bretagne

L'AAPPMA de La Gaule d'Iffendic gère le patrimoine piscicole du grand étang de Saint-Eloi depuis 2012. Comme annoncé lors de la dernière Assemblée générale, le conseil d'administration entend les critiques et se soucie de l'état de santé de l'étang de Montauban-de-Bretagne.

Depuis février 2016, l'AAPPMA a lancé une enquête en ligne afin d'obtenir divers avis de ses adhérents.

D'autre part, Jacques Goudard, Président de l'AAPPMA, a proposé de réunir autour du plan d'eau des acteurs essentiels à l'amménagement et au fonctionnement du site en faveur de la pêche et des poissons: 

  • Mme Viot, Responsable du service technique et un agent technique de la commune de Montauban
  • Florian Guerineau, Technicien de la Fédération de Pêche en Ille-Et-Vilaine,
  • Sébastien puis Loïc, membres du conseil d'administration s'y sont joints.

L'AAPPMA rappelle que :

  • L'alevinage en poisson est à sa charge depuis sa rétrocession (soit 570kg de gardons, 100 kg de tanches, 45 kg de sandres et 20 kg de carpes) 
  • L'amménagement des berges est entièrement maitrisé par la municipalité de Montauban-de-Bretagne
  • La pêche dans le grand étang Saint-Eloi est soumise au réglement de 2ème catégorie avec une carte de pêche obligatoire pour tous (contrairement au petit étang communal situé à côté où la pêche est gratuite aux montalbanais"). La pêche est possible uniquement du bord.

Cette étude de terrain a pour but d'analyser son biotope, ses berges et sa végétation pour mieux comprendre les actions à mener (ou à éviter). 

Florian a apporté son expérience et des solutions au service technique de la commune pour favoriser la reproduction notamment l'élagage des végétations en bordure par tronçon. Actuellement, la coupe est effectuée chaque année par le service technique de la commune en période estivale. 

L'idéal est de recenser les espèces et leur taille puis de relancer une végétation utile à la période de fraie. Pour cela, il faut irrémédiablement passer par un abaissement des eaux (assèchement des haut-fonds) durant un hiver jusqu'au printemps. grâce à cette action, Florian précise que l'installation d'une végétation de type hélophyte  (fonction repro, abris, garde-manger...) serait bénéfique.

Jacques présentera à son conseil d'administration lors d'une prochaine réunion un rapport complet de cet entretien.

L'AAPPMA remercie Florian et Mme Viot de leur confiance et de l'intérêt à développer la pêche sur ce secteur.

Cliquez sur les images pour agrandir

Photos réalisées par Sébastien - maj 15/09/2016


Téléchargez gratuitement

Revue d'information de la Fédération de Pêche d'Ille-Et-Vilaine (version 2018)
(format PDF 17,6Mo)
Guide Pratique (version 2018)
(format PDF 5,3Mo)
LettreInformation2018Mini
(format PDF 10,9Mo)

En Direct ! (droite)