AAPPMA 2019 09 24 11 13 23 Arnaud Thominiaux charge la Jussie dans son camion

Comme si Tremelin ne nous donnait pas assez de travail, la prolifération d'une autre herbe tout aussi invasive fait son apparaition le long des berges du Meu à Iffendic. 
Lorsque les services techniques de la commune d’Iffendic ont fauché la frayère à brochets comme tous les ans à la mi-août, ils se sont aperçus qu’une plante avec des fleurs jaunes s’était développée sur environ 200m2 au niveau de l’organe de vidange. Comment est elle apparue ? A-t-elle été amenée par les ragondins, les cygnes ou un acte de malveillance ? On ne le saura jamais.

Après avoir fait une réunion sur place avec Florian Guérineau, technicien de la fédération de pêche d'Ille-Et-Vilaine, Philibert Cornet, chargé de rivière du syndicat du Meu, Arnaud Thominiaux, responsable des services techniques d’Iffendic et Jacques Goudard, Président de la Gaule d’Iffendic, ont constaté qu’il s’agissait bien de la Jussie. La Jussie est une plante aquatique originaire d'Amérique du sud. Elle colonise de nombreuses zones himides européennes où elle se développe sous forme d'herbiers aquatiques très denses et parfois presque impénétrables, immergées ou émergées. Elle tapisse tellement la surface de l'eau que la lumière ne peut la traversée. Or, sans lumière, la vie n'existe plus ! Voir les derniers articles O-F sur la Vilaine à Rennes (ou en vendée en juillet 2019).

Jusqu’à cette année, le Meu en amont d'Iffendic était épargné mais, après avoir parcouru le Meu entre la frayère à brochets et le moulin du Breil, force était de constater que de nombreux foyers de départ de Jussie avec par endroit et surtout au niveau des prairies du Breil. Certaines nappes couvre plus de 100 m2.

Un plan d’actions est engagé :

  1. Suite à l'étude de Florian Guérineau sur la frayère, 100m3 environ de terres et de Jussie sont à évacuer et à remplacer par de la terre, plus ou moins végétales, pour refaire l’étanchéité de celle-ci afin qu’elle fonctionne normalement. 
  2. Parcourir le Meu en bateau et arracher tout départ de Jussie. Les opérations seront menées en coordination avec le service technique d'Iffendic et les bénévoles de l'AAPPMA de La Gaule d'Iffendic. 
Mardi 24 septembre 2019 (Acte 1) : Etat d'urgence

Jacques Goudard et Arnaud Thominiaux, employé du service technique à Iffendic ont donné toute leur énergie pour réduire la prolifération de cette plante invasive avec leur moyen, à savoir, une barque, un long rateau, une fourche et un camion-benne pour l'évacuation. Il faudra encore ½ journée d’arrachage notamment au niveau du terrain de sport à remonter jusqu’au moulin du Delieuc. Date des prochains travaux à déterminer.

Nous demandons aux pêcheurs d’être très vigilants par rapport à cette plante. Si vous voyez, ne serait ce qu’une pousse en berge, enlevez-là.

Cliquez sur les images pour agrandir

Photos réalisées par Jacques - maj 25/09/2019 


En Direct ! (droite)